إقتراح مشروع
أرشيف
بيروت
وزارة الثقافة

مقالات


« Paris-Beyrouth en toutes lettres », avec Jacques Jouet et Zeina Abirached


Un roman - que dis-je -, un feuilleton illustré, qui n'a encore ni titre, ni personnages, ni intrigue. Surprenant non? Tout ce qu'on sait jusqu'à présent, c'est que son écriture s'étalera sur trois jours (6, 7, 8 avril) dans des lieux différents de Beyrouth.
Cet événement littéraire créatif et audacieux a été organisé à l'occasion de «Beyrouth, capitale mondiale du livre» à l'initiative des deux villes, Paris et Beyrouth, représentées par leurs maires respectifs, Bertrand Delanoë et Abdel Mounem Ariss.

L'écriture réalisée par Jacques Jouet et l'illustration de la jeune bédéiste libanaise Zeina Abirached prendront naissance, in situ, en textes et images, devant les lecteurs (transformés pour l'occasion en spectateurs).
Petit éclairage sur les protagonistes de cette performance. Jacques Jouet se définit comme un «écrivain tout terrain». De la poésie à la nouvelle, en passant par le roman, le théâtre et l'essai, à ses yeux, la littérature n'est pas une activité solitaire. Membre de l'Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle fondé par François Le Lionnais et Raymond Queneau), après une performance d'écriture expérimentée, lors de la première édition du festival parisien «Paris en toutes lettres» en juin 2009, l'écrivain s'essaiera de nouveau avec Zeina Abirached à ce qui fut appelé «une tentative d'épuisement de deux auteurs».
Zeina Abirached, qui n'est plus à présenter, est installée actuellement à Paris où elle écrit des bandes dessinées et réalise des courts-métrages d'animation. Rappelons qu'elle est l'auteur de Beyrouth Catharsis, de 38, rue Youssef Semaani, du roman graphique Mourir, partir, revenir, le jeu des hirondelles, ainsi que de Je me souviens Beyrouth. Elle a également illustré un roman écrit au XIVe siècle, Le Livre du chevalier Zifar publié en 2009.
Rendez-vous donc le 6 avril de 10h00 à 14h00 et de 16h00 à 20h00 avec l'auteur et l'illustratrice qui seront installés à la médiathèque de la Mission culturelle français, le 7 avril de 10h00 à 14h00 au même endroit et de 18h00 à 22h00 au café el-Falamanki (retransmis sur grand écran et au pied de la maison jaune). Et enfin retour le 8 avril de 10h00 à 14h00 et de 16h00 à 20h00 de nouveau à la médiathèque de la Mission culturelle française où «Paris-Beyrouth en toutes lettres» s'achèvera avec cette fois un titre et des personnages.
Bref, un roman qui s'écrira en trois jours et donnera aux amoureux des mots et des images «des choses à lire et à voir».   

تاريخ : 03/04/2010
الجريدة: L'orient Le Jour
Share This Article
وزارة الثقافة

BWBC